La passion du bois, le métier d’ébéniste

Le bois, matériau noble et naturel, dégage une authenticité et une chaleur incomparable mais le travailler correctement, dans les règles de l’art, reste délicat et complexe, c’est le metier de l’ébéniste passionné : Pierre Armellin.

Il faut beaucoup de patience et de respect pour utiliser cette matière première renouvelable dans des conditions optimales.

Issus du monde rural, la préservation de la nature est un thème très important pour nous .  A l’ébénisterie nous utilisons uniquement des “bois de pays“, arbres que nous avons sélectionnés et abattus localement, de façon à réduire notre impact sur l’environnement dans un cadre de développement durable.

Tout d’abord, les arbres choisis doivent être abattus en période hivernale (sève descendante) pour une meilleure conservation dans le temps.

Lors du sciage des planches, les différentes épaisseurs de plateaux seront déterminées suivant leurs essences et leurs veinages. Le séchage sera donc plus ou moins long (1cm par an en moyenne). Avant d’être transformés en meubles massifs il faudra donc patienter plusieurs années (ex : 7 ans pour un plateau de table monastère de 7 cm d’épaisseur).

Le stockage du Bois à l’ébénisterie

Les conditions de stockage sont également très importantes aux différentes étapes du séchage que nous avons choisi naturel à l’air libre. Pour cela l’hygrométrie des plateaux est régulièrement vérifiée. Un bois est considéré comme sec lorsque son taux d’humidité est de 13%.

La qualité d’un meuble massif dépend donc beaucoup, entre autres, de la façon dont le bois, matière première vivante, a été travaillé en amont. Pensez donc à poser les bonnes questions lors de vos futurs achats!

Rares sont les artisans, comme Pierre ARMELLIN, à contrôler toute la fillière de l’abattage des arbres jusqu’aux meubles sur mesures posés chez le client. Seuls quelques passionnés, amoureux du travail bien fait, et respectueux de la nature relèvent le défi !!!

About The Author

Pin It on Pinterest

Share This